19/02/2004

Dernière citation de Spinoza

"...Mais si nous consultons l'expérience, nous verrons que l'exclusion des femmes est une conséquence de leur faiblesse [...] Or si par nature, les femmes étaient égales aux hommes et pouvaient rivaliser avec eux tant par la force de caractère que par les dispositions de leur intelligence, qui constituent avant tout la puissance humaine et partant le droit propre au genre humain, à coup sûr, parmi tant de nations différentes, on en verrait quelques-unes où les hommes seraient gouvernés par les femmes et élevés de manière à réduire les dispositions de leur intelligence.  Comme pareille chose n'arrive nulle part, on peut affirmer sans restriction que la nature n'a pas donné aux femmes un droit égal à celui des hommes, mais qu'elles leur sont nécessairement soumises [...] ...il ne se peut faire, sans grand dommage pour la paix, que les hommes et les femmes gouvernent également.  Mais en voilà assez sur cet objet..." 
Spinoza, "Traité politique", Chapitre 11 article 4.
 
Sacré Spinoza ! Il en a dit tellement assez qu'il est mort sans avoir jamais terminé son "traité politique" qui s'achève par ces profondes "certitudes" qui gouvernent encore la pensée du XXIième siècle.
 


Commentaires

Sacré Spinoza!
il m'a tant appris et il m'apprend tjrs! :)

Écrit par : salah | 17/06/2008

Les commentaires sont fermés.